mosaique aluminium
Maison

Comment bien poser de la mosaïque ?

Dans la cuisine, dans la salle de bains, la mosaïque offre un revêtement mural très esthétique, tout en étant très facile d’entretien. En plus, la pose des carreaux de mosaïque, assemblés sur un filet, est à la portée de tous.

Quelques conseils en amont

Bien que la pose d’une mosaïque en filet soit très facile, pour un premier projet, il vaut mieux choisir une mosaïque à surface très lisse, telle que des émaux de verre ou de l’inox.

Vous devez préparer la surface à garnir de mosaïque, qu’il s’agisse d’un mur ou d’un sol. Cette surface doit être plane, propre et sèche. Si le mur présente du papier-peint, ce-dernier devra être préalablement enlevé. Si c’est un mur ou un sol en plâtre, en ciment, ou recouvert de peinture, il faut veiller à combler les éventuels trous et fissures.

Si le mur est déjà carrelé, il faut le poncer puis le lessiver, pour obtenir une surface totalement plane. Si c’est un sol recouvert de lino ou de moquette, il est nécessaire d’enlever au préalable ces revêtements, puis de bien nettoyer. En résumé, quel que soit le type de surface, il doit être solide et parfaitement lisse.

Mieux vaut préparer toute la quantité de coulis de ciment nécessaire au projet, afin d’étaler la même consistance, au temps de séchage homogène, sur toute la surface. Le coulis de ciment peut être de diverses couleurs. Alors veillez à choisir une teinte de coulis qui se marrie bien avec votre projet de pose de mosaïque.

Il est prudent de garder un peu de coulis de ciment jusqu’à la fin des travaux, afin de combler d’éventuels petits trous pour que les finitions soient impeccables.
Pour les mosaïques de cuisine, préférez un coulis de ciment à l’époxy, qui résiste bien aux tâches et à la moisissure. Dans tous les cas, un coulis trop liquide fera de petites bulles inesthétiques.

Le bon matériel

Il vous faudra les plaques de mosaïque sur filet, en nombre suffisant, ainsi que des ciseaux, un cutter, du mortier-colle, des croisillons larges spéciaux pour mosaïque, du joint pour carrelage mural, une spatule crantée, une raclette en caoutchouc, une spatule crantée ou un couteau à enduire. Il faut aussi une carrelette, un mètre-ruban, un tournevis, une éponge et un bac à gâcher.

Les étapes de la pose

Commencez par découper avec des ciseaux les filets de mosaïque, pour les faire correspondre aux dimensions exactes de la surface à couvrir.
Il faut maintenant préparer le mortier-colle. Pour ce faire, il faut mélanger l’eau et le mortier jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Il faut ensuite, grâce à une spatule crantée, encoller le mur avec cette préparation de mortier-colle, sur une bande légèrement plus large que la hauteur d’une plaque. Le mortier-colle doit être étendu sur toute la surface à carreler grâce au côté lisse de la spatule, puis le côté cranté de cette dernière doit être utilisé pour créer des stries.

Après, en commençant par le bas, posez les plaques de mosaïque une à une. Il est nécessaire d’appuyer fortement, pour bien écraser le mortier-colle contre le mur. Pour poser une mosaïque à motifs, commencez toujours la pose par le centre de la surface à couvrir.
Il faut insérer de petits croisillons entre les plaques, puis continuer de poser les plaques par rangées horizontales, de bas en haut.

Les découpes supplémentaires nécessaires devront être effectuées au moyen d’un cutter, en retournant la plaque de mosaïque à découper, ou aux ciseaux.
Toutes les plaques de mosaïque vont être petit à petit posées. Une fois cette pose effectuée, il convient d’éliminer le surplus de colle-mortier avec une spatule, puis il faut nettoyer avec une éponge humide.

L’essentiel est fait. Il vous reste à laisser sécher la mosaïque pendant 24 heures. Quand la colle-mortier sera bien sèche, vous pourrez enlever les croisillons.
Il faut maintenant préparer le joint, en mélangeant l’eau et la poudre. La pâte obtenue sera étalée sur la mosaïque, avec une raclette en caoutchouc et par des mouvements circulaires. Les surplus de coulis de ciment seront régulièrement éliminés.

Après avoir laissé sécher une petite dizaine de minutes, il faut nettoyer la mosaïque avec une éponge humide. Mais pas trop, pour ne pas liquéfier les joints et créer de petites bulles. Un nettoyage parfait, pour supprimer toute trace de ciment, ne pourra être effectué que quand le tout sera tout à fait sec : il faut compter 48 heures de séchage. C’est fait, votre mosaïque est posée !

Voilà, vous savez tout ! Poser soi-même une mosaïque sur une petite surface n’est pas compliqué, et c’est très abordable. Les premiers prix de qualité commencent à 4 euros la plaque de 32 cm par 32. Le résultat, très esthétique, sera à la hauteur de vos espérances. Et si vous avez envie de faire preuve d’originalité, pourquoi ne pas essayer la mosaïque aluminium https://www.carrelage-mosaique.fr/fr/9-mosa%C3%AFque-aluminium ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *